Corps sales // Ville sèche – Podcast

Pauline Bacquaert et Sophie Richelle organisent une première séance d’écoute publique de la série documentaire “Corps sales // Ville sèche” le 29 septembre 2022 au centre culturel Jacques Franck à Bruxelles. 

Cette création radiophonique a été réalisée dans le cadre des projets de recherche “Bains Publics : se laver en ville (1850-2000)” et “L’hygiène personnelle hors/sans/mal chez soi” (HyPer).

Les trois épisodes seront diffusés en suivant pour une séance d’écoute de +/- 1h30.

Toutes les informations ici : https://lejacquesfranck.be/event/corps-sales-ville-s%C3%A8che-fraktales-frangynes-radio/2022-09-29/

La série sera bientôt disponible sur les ondes bruxelloises et sur les plateformes de podcast, mais surtout sur https://www.radiola.be/

________

Corps sales // Ville sèche 

Alors que le manque d’eau touche des franges de plus en plus larges de la population urbaine, les bains publics ont presque tous disparus. 

La disparition et la rareté de ces lieux populaires dans de nombreuses villes interpellent. 

À travers Bruxelles et les témoignages des personnes qui les ont fréquentés,

“Corps sales // Ville sèche” nous plonge au cœur de l’une de nos pratiques parmi les plus intimes : se laver. 

Depuis les lieux méconnus où l’on peut se laver en ville, hors de chez soi, ce documentaire décortique en 3 épisodes, d’hier à aujourd’hui, les enjeux et l’importance de pouvoir prendre soin de soi.

Épisode 1 : Cette baignoire c’était la mer (23’)

Au passé, les logements sont sans salle de bain. 

C’était le temps des bains publics qui débordent. 

Jusqu’à quand ces lieux ont-ils baigné le quotidien des habitants de la ville ? 

Épisode 2 : Je peux pas dire au Monsieur c’est fermé (24’)

Les bains publics, autrefois populaires, se vident. 

L’eau entre dans les logements, la douche chaude semble à portée de main. 

Cette réalité nouvelle vaut-elle pour tout le monde quand les crises sociales s’en mêlent ? 

Épisode 3 : Ce qu’il faut pour sortir la tête de l’eau (26’)

Ne pas avoir de chez soi, ou si peu. 

La ville comme dernier refuge. 

Alors que les communs y sont devenus rares, comment accéder à l’eau aujourd’hui pour prendre soin de soi ?

Réalisation : Pauline Bacquaert et Sophie Richelle / Montage, mise en onde et aide à la réalisation : Guillaume Abgrall / Prise de son : Guillaume Abgrall, Pauline Bacquaert, Sophie Richelle / Composition musicale : Sébastien Schmitz / Mixage : Roxane Brunet / Illustrateur : Dari Gatti / Producteur : Par Chemins et Ruines / Avec le soutien : d’Innoviris, du Fonds d’Aide à la Création Radiophonique, Fédération Wallonie Bruxelles, de l’Atelier de création sonore et radiophonique et de l’ULB-FNRS.



Citer ce billet
Lucie Bony (2022, 14 septembre). Corps sales // Ville sèche – Podcast. Thermapolis. Consulté le 13 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ur9v

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search