Bordeaux

Le « défi immense » de l’eau pour des milliers d’habitants de Bordeaux Métropole
Publié le 23 mars 2021, Rue 89 Bordeaux
https://rue89bordeaux.com/2021/03/le-defi-immense-de-leau-pour-des-milliers-dhabitants-de-bordeaux-metropole/
A l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, le collectif Action Bord’eaux, qui regroupe plusieurs associations dont Médecins du monde et France-Libertés, interpelle le président de Bordeaux Métropole sur les difficultés à l’accès à ce bien commun et à l’assainissement pour les 2500 sans-abri et 2000 autres vivant dans les squats et bidonvilles. Il s’inquiète aussi de la sous-utilisation du dispositif Chèque Eau, qui permet aux habitants de la métropole d’alléger leur facture.
[…]
Le collectif […] presse la métropole […] de « développer les infrastructures publiques pour toutes les personnes non raccordées vivant dans la métropole (fontaines, toilettes et bains-douches) ».

Le dernier bain douche de Bordeaux va fermer ses portes

France 3, 22/09/2016
https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/bordeaux-metropole/bordeaux/dernier-bain-douche-bordeaux-va-fermer-ses-portes-1092071.html

 

« Bordeaux : les dernières douches publiques sont désormais inutilisables »

Sud-Ouest, 20 septembre 2016
https://www.sudouest.fr/2016/09/20/douches-publiques-rideau-2506462-2780.php

Les deux dernières douches gratuites de la ville sont aujourd’hui inutilisables. Mairie et Métropole cherchent une alternative.

Un autocar espagnol vient de se garer sur le parking de l’allée de Bristol. Une quarantaine de touristes en descendent et la moitié d’entre eux se dirige vers la bâtisse en pierre de l’autre côté de la rue. Ancien poste de police du port, l’édifice attenant à l’esplanade des Quinconces abrite depuis de nombreuses années des toilettes publiques et une douche côté femmes, une autre côté hommes. Les dernières publiques de la ville.

Et depuis un an, c’est le dernier service public de douches qui est empêché sur la ville. Sur une vitre des toilettes, une feuille : « Où se doucher » avec la liste de structures associatives d’entraide. Sur le site de la ville de Bordeaux, on lit pourtant : « trois douches publiques, gratuites, sont installées 7 jours / 7 de 11h à 19h, allée Bristol, face à l’entrée du parking des cars de tourisme, à côté de la place des Quinconces ».

« Bristol n’est plus adapté »

Dans les faits, l’amplitude d’ouverture est de 11h à 18h (18h30 en cas d’animation particulière aux alentours. Les agents d’entretien ont également en charge l’entretien des toilettes du Jardin public. Et depuis l’insécurité ressentie il y a un an autour des douches, on sent comme une tension entre le personnel de terrain et la direction des services sur l’opportunité de les ouvrir. « comportements difficiles d’utilisateurs, panne de chaudière, coupures et fuites d’eau : le lieu de Bristol n’est plus adapté » reconnaît Jean-Louis David, adjoint coordonnant la politique de proximité. « Bordeaux doit avoir un lieu décent de douches publiques, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui ».

Et d’annoncer un travail sur le sujet « avec les services de la Métropole, du centre communal d’action sociale dans le cadre de notre pacte de cohésion sociale. Ma collègue Alexandra Siarri, en charge de cette thématique, travaillera avec nous à la mise à l’étude d’un vrai service d’accueil et d’hygiène qui permettra à ceux qui en ont besoin de prendre une douche ».

Place à l’automatique

« J’allais régulièrement à Bristol, raconte Martin, SDF d’une 60aine d’années. C’est vieux mais c’est propre. Comme moi. Depuis un an, je vais dans les assos dont les bénévoles sont très sympas mais ce n’est pas la même ambiance : à Bristol, j’avais l’impression d’être indépendant. L’hygiène, c’est aussi de l’intimité. »

Quel avenir pour le « chalet Bristol » ? On parle de garder les urinoirs et d’y intégrer un module de toilettes automatiques, comme il en fleurit dans la ville. On en compte 35 aujourd’hui, gérés par le nouveau délégataire, l’espagnole Primur, filiale d’Once. 11 verront le jour avant la fin de l’année hors du périmètre touristique. Reste qu’avec ce genre de dispositif, ce n’est pas évident quand le car de touristes débarque. Des douches automatiques verront-elles le jour ?

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search